Swimrun Côtes d'Azur 2017

Beaulieu Sur Mer, France

Premier binôme mixte


Parmi mes ami(e)s nageurs, de plus en plus de mes (anciens) camarades d’entrainement en piscine chlorée s’intéressent au swimrun et c’est avec grand plaisir que, pour clore cette année 2017 riche en événements LVN, j’ai fait équipe avec Lucie pour le deuxième binôme mixte LVN de l’histoire. Nageuse exceptionnelle et coureuse émérite, c’était l’occasion de tenter une première aventure en équipe mixte et de découvrir le swimrun autrement. Accompagnés de Sylvie nous avons passé un super weekend sur Nice et ses alentours. Le profil de la course était intéressant en termes de répartition natation course à pied pour nous et même si nous ne nous étions jamais entrainés ensemble nous étions confiants sur le fait de pouvoir faire une belle course. Nous avions quand même quelques doutes sur la partie course à pied le long de la côte, le profil n’étant sans doute pas tout plat et goudronné !

Nous voilà donc un beau dimanche matin d’Octobre au départ d’une course dont nous ne savons pas trop ce que cela va donner mais pour laquelle nous espérons bien nous comporter. Dès le départ nous essayons de rester dans le groupe de tête mais ça part très vite. Au bout de 500m, je regarde ma montre qui affiche 3’30/kil en vitesse instantanée. C’est beaucoup trop vite, surtout pour Lulu mais elle ne dit et elle suit comme elle peut. Nous laissons alors partir un paquet d’une bonne dizaine d’équipe pour prendre une allure plus adaptée. La première mise à l’eau arrive très rapidement et c’est un joyeux bordel avec du monde partout et je ne vois pas Lulu qui me passe devant, le temps que je la cherche, elle est déjà loin dans l’eau et je dois m’employer sérieusement pour la rattraper. Cette partie natation bien que chaotique a le mérite de trier les équipes et nous sortons de l’eau dans les 10 premiers.


J’essaie de maintenir une bonne allure en course et pied et Lulu suit sans broncher, nous sommes premier binôme mixte, j’ai des ailes qui poussent. Cependant la course est longue et il ne faut pas trop s’enflammer. D’autant que les parties courses à pieds sont très techniques avec des passages étroits, des escaliers, du sable et évidemment ce n’est pas plat. On passe notre temps à monter et descendre. Au premier pointage nous sommes toujours en tête du classement mixte après quasiment une heure de course. Cependant petit à petit les autres binômes reviennent sur nous dans les parties courses à pied et les parties natation se raccourcissent. Nous traversons des endroits magnifiques, l’eau de la méditerranée est translucide. Nous en profitons un maximum.


Nous commençons à payer notre début de course rapide et voyons que nous ne pouvons suivre le rythme soutenu imposé par les binômes devant nous. Nous arrivons à ne pas nous perdre dans l’eau et on arrive à s’adapter en course à pied, c’est déjà super pour un premier swimrun ensemble. Après la mi-course, nous ne sommes plus certains des distances qu’il nous reste à parcourir et le podium s’est échappé devant nous donc nous en profitons pour nous faire plaisir dans un décor magnifique. Le soleil tape quand même fort et l’eau salée attaque un peu la peau. Je laisse quelques bouts de peau sur un rocher dans une mise à l’eau mais rien de grave, les risques du métier. Après avoir couru sur les plages, nous courons dans les petites ruelles d’une ville tout en ayant traversé un fort. Tout ça c’est génial. Nous finissons